Panier d'achat

Pratique avisée : mieux choisir nos évaluations de laboratoire et d’imagerie

Le 23 octobre 2024
Webdiffusion de 13 h à 16 h 30

S'inscrire au plus tard le 21 octobre 2024

Accréditation

La FMOQ, agréée par le Collège des médecins du Québec aux fins de formation médicale continue, reconnaît 3 h 15 d’activité de développement professionnel reconnues (catégorie A) pour cet atelier. Cette activité donne droit aux mesures de ressourcement ainsi qu’aux allocations du fonds de formation.

 

Ce n’est qu’une petite prise de sang après tout! Impossible de nuire au patient non ? Et pourquoi ne pas ajouter deux ou trois analyses puisqu’on y est ? Force est de constater que les examens de laboratoire sont fréquemment surutilisés au Canada, particulièrement en première ligne. Une étude canadienne montrait en 2015 qu’environ 60 % des dépenses de laboratoire provenaient des médecins de première ligne bien qu’ils ne représentaient que 45 % des prescripteurs. En moyenne, le médecin de famille moyen prescrivait chaque année pour 27 895 $ d’examens de laboratoire ! Mais au-delà des coûts engendrés, ces examens inutiles comportent des risques bien réels pour les patients. Les risques de faux positif, d’incidentalome et de surtraitement sont des enjeux à connaître afin de favoriser une saine utilisation des analyses de laboratoire et des examens d’imagerie. Heureusement, nos conférenciers ont pensé à vous et vous ont préparé une petite trousse de survie pour cliniciens voulant se départir de certains automatismes dans leurs évaluations.

Objectifs

Au terme de cette formation, le participant sera en mesure de :

  • Repérer les évaluations à faible valeur ajoutée, mais encore couramment utilisée
  • Adopter des stratégies de communication afin d’en freiner la surutilisation
  • Reconnaître les situations où la prescription d’examens peut nuire au patient
  • Adapter sa prise en charge des incidentalomes en tenant compte du risque de morbimortalité selon le type d’organe atteint et les valeurs et préférences du patient

Personnes ressources

Dr Samuel Boudreault

Médecin de famille au GMF-U universitaire du nord de Lanaudière depuis 2011. Il est professeur agrégé au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval. Depuis 2021, il en est le directeur du programme de médecine familiale.

Dr Marc-Antoine Turgeon

Médecin de famille au GMF-U du nord de Lanaudière, professeur de clinique à l’Université Laval et également membre du comité de révision scientifique (CRS) de la revue Le Médecin du Québec. Il est titulaire d’un MBA en gestion de la santé.

Les conférenciers

Forfaits et inscription

(Un seul choix possible)

Vous devez vous connecter pour voir les forfaits disponibles

Informations utiles

Accès à la rencontre ZOOM

Le lien de la réunion virtuelle vous sera envoyé par courriel après votre inscription. Surveillez vos pourriels !

Nombre de participants limité à 45